RIP George Romero

Les années passent et nos idoles disparaissent. C’est dans l’ordre des choses. George Romero s’est éteint le 16 juillet 2017. Je ne lui reconnais aucun échec cinématographique, l’affect est trop fort. Il était ma référence en zombies et même si sa carrière était clairement à l’arrêt depuis très longtemps, on attendait toujours un éventuel sursaut.

George, tu nous manqueras. Mais tu as tracé la route et il n’y a pas meilleure façon de rendre hommage que de revoir ses films.

La Fête Nationale pour tous

Il n’y a qu’à voir le 4 juillet dernier la déferlante de contenu sur les réseaux sociaux pour voir à quel point les américains sont fiers de leur fête nationale. Ce n’est pas tant le cas en France, peut-être parce que la « fierté » d’être Français a été récupérée (de manière honteuse) par les nationalistes et qu’afficher un drapeau bleu-blanc-rouge donnera une impression de vouloir une France aux Français.

Continuer la lecture de « La Fête Nationale pour tous »

Castlevania change de dimension

Tous les joueurs du monde (non, pas tous) connaissent Castlevania. Ce jeu signé Konami est un classique, ou plutôt la vingtaine d’épisodes qui composent la série sont des classiques, depuis 1986. On pourrait parler du jeu, mais je ne suis pas celui qui le ferait le mieux. Je vais vous parler de Netflix (une fois n’est pas coutume) puisque le service de streaming vient de commencer la diffusion d’une série animée nommée Castlevania (surprise).

Continuer la lecture de « Castlevania change de dimension »

Van(essa) Helsing ou The Walking Vampires

Netflix n’est pas avare de séries fantastico-horrifiques et « Van Helsing » est l’une d’elles. Sans faire dans le spoiler, l’histoire est très simple : un zombie outbreak… oups, un vampire outbreak survient après l’éruption du volcan géant de Yellowstone et le genre d’hiver nucléaire qui en découle. Les suceurs de sang sont dans leur élément dans un monde qui ne voit plus la lumière du jour et convertissent une partie des humains et dans le même temps asservissent l’autre. C’est là qu’on découvre Vanessa… qui se retrouve dans le coma après avoir été attaquée chez elle par un vampire.

Continuer la lecture de « Van(essa) Helsing ou The Walking Vampires »

Le gore : oui ; le torture porn : non

Oui, j’arrive un paquet d’années après la guerre… mais en y pensant, je me suis dit que ça ne mangerait pas de pain de l’écrire.

J’aime le gore. Les viscères, le sang, la cervelle, les démembrements : c’est chouette. Mais il ne suffit pas que ce soit sanglant pour que ça me plaise… et c’est pour ça que j’ai vraiment du mal avec le « torture porn ». Pour situer : pensez Hostel d’Eli Roth ou encore l’un des tous premiers épisodes de The Walking Dead S07 (si vous voyez ce que je veux dire). Là, j’y arrive pas. La douleur n’est pas le registre émotionnel qui me convient.

Continuer la lecture de « Le gore : oui ; le torture porn : non »

Manu, t’as gagné. Lettre ouverte.

Et ouais, t’as gagné. J’ai écrit ce billet dans l’après-midi, par anticipation, comme une rubrique nécrologique. Enfin, disons que tu n’as pas perdu, contrairement à beaucoup d’autres. Tu n’es pas un mauvais gars dans le fond, et je serais même tenté de penser que tu as du sang neuf et une vision de la politique plus en phase avec notre époque. Tu es plus jeune que moi de quelques mois, ça fait bizarre d’avoir un Président aussi jeune.

Continuer la lecture de « Manu, t’as gagné. Lettre ouverte. »