Fillon, symptôme ou maladie

Fillon n’est pas le premier, et ne sera pas le dernier. Le gars se présente à l’élection présidentielle (moment hautement symbolique dans notre République) et s’étonne que des cadavres sortent du placard. Politique depuis plus de 35 ans il est du même moule que Balkany, Sarkozy et consorts, trempé jusqu’à l’os dans des habitudes que personne n’osait déranger jusqu’à Cahuzac et son compte caché. Et toute la classe politique (de droite) de s’offusquer de cette chasse aux sorcières sans même se réjouir d’abord de la vigilance des médias (et d’autres citoyens) sur la probité des élus.

C’est d’autant plus important alors que de nombreux politiciens chantent haut et fort la prétendue nécessaire austérité, dans laquelle le smicard et le fonctionnaire doivent accepter un gel de salaire, dans laquelle les associations se font couper les subventions et où l’argent semble ne devoir (vouloir ?) aller que dans les poches des financiers et des grands patrons.

Pénélope Fillon a bénéficié d’un emploi fictif. Je ne veux même plus utiliser le conditionnel tellement ça semble évident. Je peux me tromper, bien sûr, mais ce genre de boulot laisse nécessairement des traces (mails, apparitions dans la presse locale…) et ici c’était la femme invisible qui se dit mère au foyer et affirme n’avoir jamais “assisté” son mari… c’est vrai qu’on n’aime pas l’assistanat dans cette bourgeoisie moderne. Fillon et ses défenseurs montrent (s’il était encore besoin de le faire) le fossé entre le peuple et les “élites” (qui ne sont des élites que par la position qu’ils s’octroient). Certains osent même dire au détour d’une interview que de toutes façons le métier de parlementaire n’est pas assez payé… ou que ce qu’a touché la mère Fillon n’est finalement pas plus que ce que gagne un smicard sur ses 40 ans de travail… Vous réalisez un peu l’insulte que cela représente ?

C’est important que cette affaire sorte. Oui ça jette du discrédit sur la classe politique et ça impactera les élections, mais c’est tant mieux. Pourquoi devrait-on taire des agissements illégaux ? Pour garantir à ces mêmes truands de se maintenir dans leur fauteuil ? Les “extrêmes” profiteront peut-être de ce vote, mais ce serait oublier qu’ils sont tout autant mouillés. Il n’y a qu’à voir la Le Pen et ses assistants payés par l’Europe mais n’y travaillant pas. C’est à force de creuser dans les sales affaires qu’on fera le ménage. Ce sera long, sûrement imparfait, mais c’est toujours ça de fait.