Bettie Page, reine des courbes

Voilà un beau livre cadeau pour les amateurs de pin-ups et de modèles d’antan. Playmate dans les années 50, icone fétichiste, modèle burlesque avant l’heure et même inspiration pour Poison Ivy de DC Comics, Bettie Page est incontournable. Le livre “Bettie Page, reine des courbes” est un ensemble de clichés pris par Bunny Yaeger (ancienne pin-up elle-même) lors de différentes sessions. Bien sûr, on connaît déjà pas mal de ces photos mais il y a une différence entre les voir sur un écran d’ordinateur et les avoir sur un beau papier glacé.

Sur sa biographie Wikipedia, son histoire est un drame. En 1957, alors obligée de comparaître devant le Sénat en raison d’une enquête sur la pornographie, elle décide de se retirer de toute vie publique. Elle apprend la théologie, et se tourne vers la religion mais elle n’échappe pas à la folie. Après avoir entendu les voix de Dieu et du Diable elle est internée pendant presque deux ans pour schizophrénie. A sa sortie, suite à une altercation elle poignarde son logeur mais elle échappe à une condamnation car jugée irresponsable. C’est en 2008 qu’un attaque cardiaque met un terme à cette “drôle” de vie.

Elle reste un symbole de la révolution sexuelle, et un modèle au naturel dont on ne se lasse pas. Ce livre est beau.