Du modèle et de la photo

Difficile de dissocier le photo du sujet. D’un côté une appréciation technique et artistique, de l’autre côté l’intérêt de ce que l’on photographie. Par exemple, à technique égale on peut avoir une très belle photo d’une poubelle et une autre très belle photo d’un top-modèle. L’appréciation ne sera pas la même au premier abord et il en résulte dans notre monde de “zapping” frénétique qu’une photo présentant un beau modèle sera plus regardée et notée qu’une photo avec un sujet moins attirant, aussi réussie soit-elle. Evidemment c’est subjectif, et suivant l’internaute la photo d’un bel homme aura plus d’impact que la photo d’une belle femme… pourtant l’égalité n’est pas de mise puisque c’est la photo “féminine” qui envahit les différents sites dédiés à la photographie (500px, Flickr, Instagram…). Vous allez forcément me sortir des exceptions, mais je parle là d’une impression générale.

Ce que je veux dire en évoquant tout ça, c’est que de mon point de vue, il vaut mieux choisir un beau modèle féminin (et le dénuder, accessoirement) qu’une bonne idée de photo, ou encore qu’un modèle masculin. Dans ce dernier cas d’ailleurs, je suis toujours incroyablement surpris de leur quasi invisibilité sur les sites photos… où sont les hommes ? A se demander s’ils ne sont pas réduits à poser pour des caleçons ou des boxers dans les catalogues et autres boutiques en ligne…. Qu’on ne me dise pas que “le corps de l’homme est moins joli”, franchement il y a des beaux mecs. Les sites photos l’ont bien compris, ils ont une large tolérance sur la nudité féminine (tant qu’elle est “artistique”) et sont vent-debout quand il s’agit de nudité masculine. On tolère l’un parce qu’il génère plus de trafic, on rejette l’autre parce que la nudité masculine fait vite penser à de la pornographie alors que la nudité féminine tout au plus à de “l’érotisme” (ben voilà la discrimination sur l’appareil génital externe tiens). Est-ce un formatage de l’offre sur la demande ou la demande subit-elle une offre phallocratique ?

J’imaginais qu’avec cette nudité visible à chaque coin d’Internet (si tant est que vous ne soyez pas en Iran) le corps ne serait plus un tabou. Les êtres humains sont tous faits pareils et il n’y a guère de surprise quand on voit un corps nu, féminin ou masculin. Si l’on met de côté l’obscénité (et donc la pornographie), je trouve dommage qu’Internet et sa communauté de photographes aient autant un regard masculin…