Motörhead : nous jouons du rock n’roll

C’est ainsi que Lemmy présentait Motörhead en début de concert. Le rock n’roll a perdu l’un de ses plus grands acteurs, il incarnait l’esprit rock n’roll. Le groupe affichait 40 ans de vie, Lemmy en avait 30 de plus, autant dire qu’il est difficile d’être passé à côté. J’ai vu Motörhead sur scène deux fois : une première il y a quelques années (2008 ?) et à l’époque le chanteur était en forme… une autre fois au Hellfest en 2015 et la faucheuse semblait aider Lemmy à tenir sa Rickenbacker. Finalement ce n’est même pas l’alcool ou la drogue qui aura tué cette légende, c’est un cancer fulgurant. Sa santé fragile n’a pas aidé, bien sûr.

Lemmy est immortel, parce que sa musique l’est. Comme beaucoup d’artistes majeurs, son oeuvre lui survit, et plus que jamais il est temps de sortir les disques de Motörhead . Rock n’roll will never die, Lemmy vivra toujours.

lemmy-1