Non, Emilia Clarke n’a pas de problème avec les scènes de sexe

Ou comment l’interprétation de propos traduits ne connaît pas de limite…

Emilia Clarke, la célèbre héroïne de “Game of Thrones” où elle joue le rôle de Daenerys Targaryen, a affirmé il y a peu dans le Daily Mail qu’elle ne supportait plus les scènes de sexe gratuites à la télé, et dans les films, par extension. Pour elle le sexe doit être plus “suggéré”, actuellement il est surtout utilisé pour attirer le public.

Sex scenes should be more subtle. […] I’m British, so I cringe at that sort of thing anyway — I can’t stand it. […]
Most sex scenes you see in films or on TV are gratuitous and they’re usually just to attract an audience. […]
On screen, the subtler the better.

Le message est clair, et l’avis tout à fait recevable. Je suis absolument d’accord avec elle, même si j’admets que son apparition dans la première saison de la série a marqué mon esprit…  Quoi qu’il en soit, ce qui est amusant, ou effrayant, c’est l’interprétation de ces propos faite par les différents sites d’actualité.  On trouvera par exemple un titre “Emilia Clarke Really, Really Hates Game of Thrones’ Sex Scenes” qui se traduira par “Emilia Clarke déteste vraiment, mais vraiment les scènes de sexe dans Game of Thrones”… Premier exemple d’une accroche qui s’éloigne sacrément des propos tenus, l’actrice n’ayant pas dans ce cas là évoqué la série précisément. Le fait est qu’elle a depuis une paire d’années décidé qu’elle ne ferait plus de scènes nues dans la série, elle dispose maintenant d’une “doublure corps”, néanmoins c’est une interprétation abusive de ce qu’elle a dit.  Côté francophone, on fait carrément dans le contre-sens :
– Glamour : Emilia Clarke critique les scènes de sexe dans “Game of Thrones”
Allociné : Emilia Clarke : Trop de sexe pour la star de Game of Thrones
Journal des femmes : Scènes de sexe dans GOT: Emilia Clarke en a ras le trône
Metronews : Elle en a marre de montrer ses tétons dans “Game of Thrones”

Chaque article est en général accompagné d’une photo d’Emilia Clarke tirée de la série, et dans laquelle on la voit partiellement nue… autrement dit, on se mord la queue.

Emilia Clarke a d’ailleurs voulu mettre les choses au point via Instagram (le seul réseau sur lequel elle est active), avec un message que l’on résumera par : “[…] si une scène de nue est dans la continuité de l’histoire ou est filmée dans un sens qui ajoute de la profondeur aux personnages, cela me va très bien. Parfois des scènes explicites sont requises pour donner du sens aux personnages ou à l’histoire, comme c’est le cas à Westeros. Si c’est gratuit pour gratuit, alors j’en parle avec le réalisateur pour la rendre plus subtile”.

I was followed into a party by a journalist who asked me a question about female empowerment and then quoted me entirely out of context for an outlet I didn’t agree to speak with. So I feel now, with the beauty of Instagram, I should clarify my statements, if for nothing else than for posterity. In drama, if a nude scene forwards a story or is shot in a way that adds insight into characters, I’m perfectly fine with it. Sometimes explicit scenes are required and make sense for the characters/story, as they do in Westeros. If it’s gratuitous for gratuitous sake, then I will discuss with a director on how to make it more subtle. In either case, like a good Mother of Dragons, I’m always in control. #dracarys #bodiesmaybetemplesbutmindsarewhatmatter #MODforreal

Que ne fait-on pas pour amener du monde sur son site… Je crois que ça s’appelle du racolage (c’est comme mettre des tags “Emilia Clarke” et “nude sex scene” en mots clés par exemple).