The Fappening continue

Il y a un an, on apprenait que des milliers de photos et vidéos avaient été dérobées à des célébrités utilisant le “cloud” (du genre iCloud), cet événement s’était trouvé baptisé “Fappening”, contraction de “Fap” et de “Happening” (le premier des deux mots anglais évoquant la masturbation en argot, le second marquant l’événement). Il s’agissait sûrement d’un énorme contenu inintéressant, mais de nombreuses (jeunes) stars ont vu arriver sur Internet des photos intimes, voire très intimes… cela allait du simple selfie topless à des trucs beaucoup plus hard… du porno quoi. Evidemment, on ne peut pas encourager la pratique du vol de photos et de la diffusion massive de ces dernières, même si elles concernent des célébrités… Jennifer Lawrence, Scarlett Johansson et quantité d’autres ont été victimes, certaines l’ont pris avec philosophie, et d’autres ont porté l’affaire en justice.

Maisie Williams

Maisie Williams

Si j’en parle maintenant, c’est parce que ça a fait un précédent. Il y a un avant et un après Fappening. L’avant, ce sont les paparazzis, l’après c’est le petit malin qui arrive à trouver un mot de passe ou à trouver un accès aux données…  Dans les deux cas il s’agit de voyeurisme, mais dans le premier cas c’est avec une volonté de vendre le cliché, dans le second cas c’est uniquement un déballage vulgaire. Et ça continue tous les jours. Je lisais hier que Maisie Williams, l’interprète d’Arya Stark dans Game of Thrones, avait été victime d’une même indélicatesse, et certaines photos dénudées de la jeune actrice circulent sur Internet. Fake ou pas, je ne suis pas apte à juger, mais en tout cas c’est là. Bien sûr elle s’en remettra s’il s’avère que c’est le cas, sa carrière n’en sera pas brisée pour autant (d’aucuns diraient même que ça lui fera peut-être de la pub…), mais pour elle et ses proches ce genre de moment ne doit pas être facile, d’autant qu’elle jouait il y a peu le rôle d’une adolescente victime d’un chantage, où on la menaçait de publier sur Internet des photos d’elle nue… (voir mon article sur “Cyberbully” d’il y a quelques jours) la réalité rejoint la fiction.

Un conseil simple donc : ne faites pas confiance au stockage en ligne. Les PC modernes possèdent des outils de cryptage, utilisez-les !