Parler pour ne rien dire en illimité

IPhone

Avant, passer un coup de fil était un acte réfléchi. Je ne parle pas seulement de l’époque de l’opératrice, mais bien d’une ère pas si ancienne que ça où on préférait “faire sonner” pour signaler qu’on était bien rentré que passer un vrai coup de fil, essentiellement parce qu’on se faisait allumer sur la facture dès le décrochage du téléphone par notre interlocuteur.

Maintenant, avec un simple abonnement Internet, on a accès à la téléphonie illimitée, et c’est là que commence l’enfer des anti-coup-de-téléphone-pour-rien-dire… Quand téléphoner est gratuit, on n’hésite plus à appeler pour dire qu’il fait beau, ou qu’il y a un reportage sur l’élevage du saumon (c’est chouette les reportages sur l’élevage du saumon) à la télé. Ou pire, on appelle pour reprocher de ne pas recevoir de coup de téléphone.

A la fin de chaque appel, on devrait pouvoir voter pour décider si l’appelant doit ou non recevoir une facture pour le coup de fil… en fonction de son intérêt, ou de sa pertinence.