Trolololo, WTF ?

trolololoDepuis quelques temps, une vidéo se répand comme une trainée de poudre… disponible sur Youtube, bien sûr, mais également sur le site dédié trololololololololololo.com (créé le 26 février dernier), on y entend un chanteur russe en train de faire des vocalises, le tout dans un esprit très 60’s. Il s’agit en fait d’un morceau dont le titre se traduirait par “Je suis si content d’être finalement de retour à la maison”, composé par Arkadii Ostrovskii. Le chanteur s’appelle Edward Hill (ou Eduard Khil, suivant la traduction du cyrillique), il est né en 1934 à Smolensk et est sorti du Conservatoire de Leningrad en 1960. Il a reçu entre autres le titre d’ “Artiste du Peuple” en URSS en 1974 . Depuis que cette vidéo circule, certains ont émis l’idée que ce style de chant “sans parole” pourrait être intérprété comme une critique de la censure soviétique, il s’agirait en fait tout simplement d’un type de chant très apprécié à l’époque.

Le “trolololo” est quant à lui issu d’un classique “misunderstood lyrics” (enfin, dans ce cas présent, ça va plus loin, puisqu’il n’y a pas de paroles…), en cherchant bien, et avec beaucoup d’imagination, on peut entendre Eduard répéter “lol” tout au long du morceau. Les russes doivent toutefois reconnaître cet air qui a été très populaire en son temps, et a même été chanté à la télévision soviétique dans les années 60.

Un article complet a été mis en ligne (en anglais) par une personne curieuse d’en savoir plus, vous pouvez aussi en lire d’avantage (et même consulter des courbes sur la popularité de cette vidéo d’un autre temps) en cliquant ici.