Fast reviews: Cloverfield, Undead or Alive, Frontière(s)

Trois petits avis rapides, sous forme de montée en puissance, sur trois films vus récemment.

Tout d’abord “Cloverfield“, film fantastique de Matt Reeves dont tout le monde aura entendu parler. Il s’agit d’un “Godzilla” moderne filmé au camescope, qui (ne) met (pas) en scène un groupe de jeunes qui cherchent à se sortir d’une situation inattendue : un monstre attaque New-York. En dehors de cette façon de filmer assez novatrice (si on omet “Rec.” et “Diary of the Dead”), le film est… vide. Tout à fait dispensable si vous avez envie d’un film avec de vrais enjeux (ceux là sont assez convenus) et de vrais personnages.

Undead or Alive” est le premier film de Glasgow Philips (auteur de quelques épisodes de “South Park”, pour la petite histoire), avec des zombies et avec pour cadre le far west. Une malédiction s’abat sur les hommes blancs après la mort de Géronimo, les morts ne sont plus morts et ont envie de manger de la chair humaine. Une histoire bien entendu clichesque à souhait, mais le cadre et les acteurs donnent une nouvelle dimension à ce thème. Ajoutez à cela un humour débridé et des répliques à mourir de rire et vous avez un bon divertissement zombiesque bien loin du nanard puisqu’il assume son second degré sans complexe.

Enfin, “Frontière(s)“, film de Xavier Gens, qui ne passe pas à côté des références du film de genre, parfois sans trop de subtilité, mais qui arrive par quelques scènes d’une violence (et d’un sadisme) assez hallucinante à servir un film choc, dont le message est un peu diffus dans la forme du film mais qui ne laissera pas de répit aux âmes sensibles. Belle palette d’acteurs, quelques fautes qui donnent une touche improbable à certains personnages (en particulier le papa nazi, qui prend la peine de dire son texte en français et en allemand, ça devient vite lourd), mais au final un film cru, aux effets gore puissants, qui ne prête pas à sourire du tout mettant une pression remarquable sur le spectateur. A voir absolument !