Terminator Salvation

Christian Bale

S’il y a bien un film qui me tient à coeur, c’est Terminator, et dans une moindre mesure ses suites. Bien sûr, le premier de la saga est indétrônable, j’ai une grande affection pour Terminator 2 et sa bande son (c’est grâce à ce film que j’ai découvert les Guns n’ Roses, ce n’est pas rien), le 3 est un cran en dessous mais reste un moment de spectacle appréciable… On commence à entendre parler du 4è volet, prévu en 2009, et l’enthousiasme qui m’étreint par certains côtés est contenu par une ou deux choses qui me font peur… la peur de la déception bien sûr.

Tout d’abord, et au final c’est plutôt une bonne nouvelle, exit Arnold Schwarzenegger. C’aurait été une grande erreur que de remettre en selle le maintenant vieux Schwarzy, d’autant plus que la vedette n’est plus le Terminator mais John Connor, l’homme dont le destin est de sauver l’espèce humaine de l’extermination. Voilà le point positif de ce qu’on peut voir de ce Terminator Salvation, c’est Christian Bale qui tient le rôle de l’enfant prodigue ! Ce formidable acteur (The Machinist, American Psycho, Batman Begins et bientôt The Dark Knight…) va j’en suis sûr jouer pour beaucoup dans l’intérêt qu’on pourra porter à cette licence qui fêtera ses 25 ans l’année prochaine. Deux choses m’inquiètent toutefois, l’une plus que l’autre… Le réalisateur McG est l’homme à qui l’on doit les Charlie’s Angels, films non pas catastrophiques mais franchement loin d’être transcendants, et il est plus habitué à la réalisation de clips et vidéos musicales (Korn, The Offspring) qu’à la mise en scène de blockbusters, et les scénaristes sont (en partie) les auteurs du T3 de 2003, pas non plus inoubliable de ce point de vue…

Je pense sincèrement que tout va reposer sur Christian Bale, et penser en ce sens me rassure. Je suis persuadé du talent du gaillard, et ça fera une excellente raison pour donner sa chance à ce Terminator Salvation : the Future Begins, qui n’est pas a priori le titre définitif du futur épisode, plus post-apocalyptique que les précédents de par son plot plus “futuriste”, on va enfin pouvoir profiter du futur tel qu’il nous a été suggéré par James Cameron en son temps !

Le trailer officiel, juste dans la suite de l’article 😉