Ignorance médicale

Un sujet sérieux : la médecine. On pourrait croire que ce corps de métier est à la pointe de l’ouverture d’esprit et ce surtout dans les plus grandes puissances économiques. Pourtant les préjugés sont toujours présents, et c’est le cas par exemple aux Etats-Unis où une enquête démontre que certains étudiants considèrent que les noirs et les blancs sont différents bien au-delà de la couleur de peau. Par exemple que les noirs vieillissent moins vite que les blancs, que les couples noirs sont plus fertiles, que la peau noire est plus épaisse, que les terminaisons nerveuses sont moins sensibles que chez les blancs. Certaines considérations prêtent à sourire mais d’autres sont terribles de conséquences ! Penser que les noirs sont moins sensibles à la douleur entraîne une moins bonne prise en charge de celle-ci… Cette étude a été faite chez des étudiants en médecine, il ne reste qu’à espérer que leur formation les aidera à gommer ces terribles préjugés.

L’ignorance n’est pas toujours du côté des médecins, et elle n’est pas toujours aussi grave. Dans un autre registre, nombre d’enquêtes montrent que la population a beaucoup de lacunes concernant la sexualité mais n’est pas prête à poser les bonnes questions (même à son propre médecin). L’application Juicebox est là pour aider, puisqu’elle proposera des réponses aux questions les plus fréquentes, anonymement et donc directement sur le smartphone. Il suffit de quelques clics sur Internet pour trouver des questions ahurissantes qui prouvent que la méconnaissance du corps est très répandue. Il s’agit de santé publique, et on ne peut pas dire que l’éducation sexuelle soit un sujet très bien abordé pendant le parcours scolaire.

Image à la une par Mikah Manansala.