Et nos SDF ?

Je n’arrive pas à faire abstraction de ce type d’actualité. J’ai essayé d’échapper aux commentaires xénophobes au quotidien sur les réseaux sociaux, pensant avoir fait un tri assez drastique dans ce que j’autorisais sur mon “fil d’actualité” mais je suis bien obligé de me rendre à l’évidence : impossible de ne pas lire de commentaires haineux. En plus, avec l’évacuation de la “jungle” de Calais et l’accueil de poignées de migrants (réfugiés) dans des petites communes de France, les racistes de tout poil sont scandalisés et le font savoir. Comment peut-on trouver des solutions de logement (temporaire) à ces étrangers alors que l’on a des SDF “bien français” dans nos rues ?

D’abord, je tiens à souligner là la nouveauté : les fachos s’intéressent au sort des SDF. C’est d’autant plus étonnant que de nombreuses mairies tombées sous le contrôle frontiste tirent à boulet rouge sur les associations à but humanitaire ou tout du moins social. Suppression des aides, suppression des locaux, elles sont nombreuses à avoir été empêchées de fonctionner depuis les dernières municipales. Ces mêmes mairies sont maintenant prêtes visiblement à prendre en charge le problème des Sans Domicile Fixe, tant mieux ! Félicitons nous de ce revirement humaniste. J’attends de voir les actes maintenant.

Plus prosaïquement, j’ai envie de vomir quand je vois les commentaires (que je ne dois pas lire, je sais) sur Facebook par exemple. A Croisilles, petite commune près d’Arras dans le Pas-de-Calais, ce sont quelques réfugiés venant de Calais qui sont accueillis. Soudain, le fond de la pensée d’une partie de la population de cette petite bourgade se révèle, et il n’est pas beau à voir… il est marron. Certains surfent sur les intox concernant le fait que les migrants se voient fournir logement, moyen de paiement (une Mastercard bien sûr, ce sont des globetrotters), iPhone… d’autres fantasment sur le fait que ces hommes ne pourront s’empêcher de violer femmes et enfants, se laissant aller à leurs plus vils instincts (et je me dis qu’à Croisilles il doit déjà y avoir un paquet de pervers pour en arriver à penser ça), et enfin d’autres s’étonnent de voir ces hommes fuir leur pays en guerre plutôt que de le défendre. Chaque citoyen est bien sûr en capacité de lutter contre une armée, quand bien même celle-ci est aidée par la Russie… et il ne s’agit là que de la Syrie puisque parlant du Soudan on est en plein dans l’horreur avec des morts par centaines de milliers. Fuir la guerre est non seulement naturel, c’est prévu par les conventions internationales. L’accueil de ces réfugiés étant une obligation (sinon légale, au moins morale).

Je sais bien que tout ça est une xénophobie de crise économique, et quelques partis politiques soufflent sur ces braises pour créer une rupture espérant récolter le fruit du désordre dans les urnes. A défaut d’avoir des idées constructives, les politiques actuels jouent sur la destruction. Non, la France n’est pas en faillite au point de ne pouvoir accueillir des êtres humains dans la détresse. Non, ces réfugiés ne viennent pas “profiter” de la France. Rejeter sur eux les difficultés politiques et sociales de la France est une ineptie, mais le discours du “tout va mal” est tellement confortable pour nos politiques… il leur permet de faire passer des lois liberticides et asociales. Ne vous y trompez pas, le peuple ne peut pas sortir gagnant d’une xénophobie ambiante et institutionnalisée.

 

Ignorance médicale

Un sujet sérieux : la médecine. On pourrait croire que ce corps de métier est à la pointe de l’ouverture d’esprit et ce surtout dans les plus grandes puissances économiques. Pourtant les préjugés sont toujours présents, et c’est le cas par exemple aux Etats-Unis où une enquête démontre que certains étudiants considèrent que les noirs et les blancs sont différents bien au-delà de la couleur de peau. Par exemple que les noirs vieillissent moins vite que les blancs, que les couples noirs sont plus fertiles, que la peau noire est plus épaisse, que les terminaisons nerveuses sont moins sensibles que chez les blancs. Certaines considérations prêtent à sourire mais d’autres sont terribles de conséquences ! Penser que les noirs sont moins sensibles à la douleur entraîne une moins bonne prise en charge de celle-ci… Cette étude a été faite chez des étudiants en médecine, il ne reste qu’à espérer que leur formation les aidera à gommer ces terribles préjugés.

L’ignorance n’est pas toujours du côté des médecins, et elle n’est pas toujours aussi grave. Dans un autre registre, nombre d’enquêtes montrent que la population a beaucoup de lacunes concernant la sexualité mais n’est pas prête à poser les bonnes questions (même à son propre médecin). L’application Juicebox est là pour aider, puisqu’elle proposera des réponses aux questions les plus fréquentes, anonymement et donc directement sur le smartphone. Il suffit de quelques clics sur Internet pour trouver des questions ahurissantes qui prouvent que la méconnaissance du corps est très répandue. Il s’agit de santé publique, et on ne peut pas dire que l’éducation sexuelle soit un sujet très bien abordé pendant le parcours scolaire.

Image à la une par Mikah Manansala.