Airplane (1980) : vieux, très vieux

Trop vieux ? Par curiosité j’ai revisionné aujourd’hui Airplane des trois compères ZAZ (Zucker, Abraham, Zucker). Si vous avez grandi dans les années 80 vous placez sûrement ce film parmi les références du genre et les réalisateurs sus-cités comme des génies de l’humour absurde au cinéma. Je n’ai pas l’intention d’enlever aux gaillards le mérite de leur carrière parce que je suis moi-même fan de leurs réalisations, à différents degrés.

Continuer la lecture de « Airplane (1980) : vieux, très vieux »

Stranger Things : chef d’œuvre

Je ne vois pas quoi dire d’autre sur cette série : incontournable. Mais je peux au moins vous la présenter. Puisant dans les années 80 comme dans E.T., mais aussi dans « Stand by me » et dans l’Univers de Stephen King en général, remettant en mémoire les « Goonies »… Stranger Things est un sans faute moderne mais avec un regard attendrissant qui parlera aux enfants de la génération 80.

Continuer la lecture de « Stranger Things : chef d’œuvre »

Une carte des radiations électromagnétiques (1944)

La science progresse chaque jour. Alors forcément un document de 1944 contiendra des inexactitudes peut-être, des omissions sûrement. Il n’empêche que c’est toujours amusant de voir ce qu’on savait il y a plus de 70 ans alors qu’on s’apprêtait à faire exploser des bombes qui n’étaient pas avares en radiations…  Ici, vous avez une carte très détaillée des radiations connues, par longueur d’onde : passionnant.

Continuer la lecture de « Une carte des radiations électromagnétiques (1944) »

Fillon, symptôme ou maladie

Fillon n’est pas le premier, et ne sera pas le dernier. Le gars se présente à l’élection présidentielle (moment hautement symbolique dans notre République) et s’étonne que des cadavres sortent du placard. Politique depuis plus de 35 ans il est du même moule que Balkany, Sarkozy et consorts, trempé jusqu’à l’os dans des habitudes que personne n’osait déranger jusqu’à Cahuzac et son compte caché. Et toute la classe politique (de droite) de s’offusquer de cette chasse aux sorcières sans même se réjouir d’abord de la vigilance des médias (et d’autres citoyens) sur la probité des élus.

Continuer la lecture de « Fillon, symptôme ou maladie »