La Fête Nationale pour tous

Il n’y a qu’à voir le 4 juillet dernier la déferlante de contenu sur les réseaux sociaux pour voir à quel point les américains sont fiers de leur fête nationale. Ce n’est pas tant le cas en France, peut-être parce que la « fierté » d’être Français a été récupérée (de manière honteuse) par les nationalistes et qu’afficher un drapeau bleu-blanc-rouge donnera une impression de vouloir une France aux Français.

D’abord, il faut relativiser certaines choses. En quoi peut-on être fiers d’être français. On peut être fier de l’Histoire de la France, et pourquoi pas puisque dans sa globalité elle n’est pas honteuse, mais être fier d’être Français reviendrait à être fier d’être né en France et/ou de parents français… et là je ne comprends pas le concept puisqu’on n’est pas particulièrement responsable de sa propre naissance et y avoir survécu est plus le fait de bons traitements par des tiers que d’une volonté propre (enfin je crois). C’est comme fêter son anniversaire… dans le fond il ne s’agit que d’avoir passé une année de plus en vie… c’est déjà pas si mal remarquez. Bref, la fierté d’être Français n’a pour moi pas de sens. Pour autant je conçois (et je partage) la joie d’être Français. Etre né dans un pays où l’on vit librement est une chance, même si c’est un combat et une vigilance de tous les jours pour conserver cette liberté on peut aisément dire que naître et vivre en France est bien plus avantageux en terme de qualité de vie que de voir le jour dans beaucoup d’autres pays du Monde. Mais même ça c’est très relatif et il ne faut pas l’associer au confort matériel ! Le bonheur peut se trouver partout, et heureusement. La France est un pays en paix, même si les inégalités sont fortes et se creusent, il est encore préférable d’être pauvre en France qu’en Irak. Bref, oui je pense qu’on peut être fier de notre Nation, de sa capacité à prendre en compte les gens faibles et à les aider, et son attention particulière à ce que chaque enfant ait accès à l’enseignement sans discrimination. Pourvu que ça dure. C’est sûrement l’aide aux pauvres et la solidarité nationale qui sont les deux points les plus menacés en France par les politiques actuels. Ne laissons pas perdre notre « modèle ». Le rayonnement de la France n’est qu’une illusion par contre. Je pense d’ailleurs qu’il n’y a plus aucun pays qui « rayonne » culturellement ou philosophiquement. Revenir aux Lumières à chaque fois qu’on évoque la pensée française est exagéré… tout ça est bien loin.

Chers trous du cul d’extrême droite, pouvez-vous arrêter de croire que votre vision de la France est la définition de la France ? Pouvez-vous s’il vous plait nous rendre notre pays dans lequel la protection sociale existe, dans lequel l’étranger n’est pas une menace (d’aucune sorte) ? Vous faites chier à croire que le drapeau est votre étendard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *