La guerre des clouds

Je suis toujours impressionné par la quantité d’information qu’on fait transiter par Internet. Entre Youtube, Facebook, Tumblr, Twitter et autres, ce sont des volumes de données incroyables. Forcément, à la maison, on multiplie aussi les copies de sauvegarde et on finit par manquer de place. C’est là que le cloud intervient.

Il y a bien sûr l’approche paranoïaque du nuage, que je conçois : on ne veut pas mettre ses photos de vacances (ou pire, ses photos de nus ?) sur un serveur dont l’emplacement reste pour le moins difficile à établir et dont l’accès est forcément contrôlé par d’autres. Et quand on dit ça, on ne dit rien moins que « quelqu’un d’autre peut accéder à volonté et sans effort à mes données personnelles ». Il y a une image amusante qui circule et qui dit qu’il n’existe pas de nuage, seulement l’ordinateur d’un autre. C’est l’absolue vérité. Mais, parce qu’il y a un mais, il faut admettre deux choses :
– Il y a parfois des données peu sensibles
– Il est pénible de devoir maintenir chez soi une copie sur un disque dur, voire sur deux au travers d’un NAS ou d’un « cloud privé à la maison ».

Amazon est un fournisseur d’hébergement mondialement reconnu, c’est même sa première activité. Il est il me semble premier dans cette catégorie de services (on s’en est rendu compte il y a peu lorsque Twitter a donné des signes de faiblesse : c’était Amazon qui souffrait). On peut (on doit) ne pas être d’accord avec la politique salariale de ce géant, mais difficile de ne pas reconnaître qu’ils sont forts, très forts. Il sont forts sur la VPC (qui a dit imbattable ?), ils sont forts sur les coûts d’hébergement de type cloud également. Google propose 100 Go pour 9€ par mois actuellement… Amazon propose un stockage illimité pour 79€ par an… Illimité, c’est le mot magique. Vous avez une grosse quantité de MP3 issus de rip de vos CD chéris mais les conserver en toute sécurité (c’est à dire à l’abri d’une panne matérielle) chez vous est compliqué ? Optez pour le cloud Amazon, et vous êtes tranquilles ! Un ou plusieurs gros fichiers à filer à un pote qui n’habite pas à côté ? Faites-les transiter par le cloud Amazon en donnant un lien de téléchargement à votre camarade pour qu’il récupère le contenu quand il le souhaite.  Les usages d’un espace de stockage en ligne sont nombreux, et les interfaces sont d’une souplesse inégalables grâces aux technologies des navigateurs et des sites internet. Amazon fait fort, à un tarif vraiment peu élevé comparativement au service. Vous pouvez bien sûr décider de tout garder chez vous, mais n’oubliez pas qu’un disque dur seul n’est pas suffisant… il vous en faudra au moins deux pour être serein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *