Admettons que je fasse exploser…

… une bombe atomique.

Cas d’école : je trouve au détour d’un chemin quelconque un sac dans lequel se trouve une bombe atomique, de taille raisonnable et d’une puissance disons… équivalente à la bombe d’Hiroshima (soit comparable à 20 kilotonnes de TNT), ce qui convenons-en n’est pas exagéré. J’aurais pu trouver la « Tsar Bomba » dont la puissance était quelque part entre 50 et 100 mégatonnes et dont l’onde de choc a fait trois fois le tour de la Terre mais c’est franchement disproportionné pour ce que j’envisage. Au regard de l’ambiance actuelle sur le terrorisme et tout ça, je tiens à préciser que je n’ai pas une telle bombe (on sait jamais). Seconde hypothèse, je veux faire péter un truc. Pas de raison particulière, c’est juste comme ça.

La question qui me vient à l’esprit tout de suite c’est « à quelle distance dois-je me trouver pour ne pas me faire griller les sourcils lors de l’explosion ». Je ne parle même pas de la radioactivité parce que c’est plus compliqué (ça dépend du vent, de l’altitude à laquelle a lieu la détonation…). J’ai juste envie d’éviter les brûlures. Je ne suis pas physicien, donc il me faut une solution simple pour faire tout ça avec un minimum de sécurité.

Internet m’a donné la réponse ! Dites où vous voulez faire péter le bazar, la puissance du pétard, et vous aurez toutes les infos utiles sur la zone prévisible de destruction. Pratique ! Merci Internet.

 

Une pensée sur “Admettons que je fasse exploser…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *